Bandeau
Éducation à la Défense et à la Sécurité nationale
Site non officiel
Descriptif du site
Événements terroristes (depuis 2012)

Liste des attentats terroristes commis en France depuis 2012. La rubrique enregistre les passages à l’acte, non les actions préventives des forces de sécurité intérieure qui sont bien plus nombreuses.

Article mis en ligne le 10 janvier 2017
dernière modification le 14 mai 2018

par Nghia NGUYEN

Saïd et Chérif KOUACHI, Amedy COULIBALY

 

2012

  1. Du dimanche 11 au jeudi 22 mars 2012 - Mohammed MERAH (fiché S), un Français d’origine algérienne de 23 ans, assassine au nom du djihad trois militaires à Toulouse puis à Montauban. Le 15 mars, il attaque l’école juive Ozar Hatorah et tue 3 enfants et un professeur. Repéré dans son appartement toulousain, il est abattu par le RAID le 22 mars.​

​**********

2015

  1. Du mercredi 7 au vendredi 9 janvier 2015 – Djihadistes franco-algériens se revendiquant d’AQPA, Chérif (32 ans) et Saïd KOUACHI (34 ans) attaquent le siège du journal Charlie Hebdo tuant 12 personnes dont 2 policiers. Le lendemain, Amedy COULIBALY (fiché S), un islamiste de 32 ans se revendiquant de l’État islamique, tue une policière municipale à Montrouge avant de prendre en otage la clientèle d’un magasin casher porte de Vincennes. Il tue 4 personnes avant d’être abattu par le RAID, alors qu’au même moment le GIGN éliminait les frères KOUACHI à Dammartin-en-Goële.​
  2. Dimanche 19 avril 2015 – Sid Ahmed GHLAM (fiché S), un djihadiste algérien de 24 ans, assassine Aurélie CHÂTELAIN alors qu’il préparait un attentat contre plusieurs églises de la région parisienne. S’étant lui-même blessé lors de la tentative de vol du véhicule de sa victime, il est capturé.
  3. Vendredi 26 juin 2015 – Yassin SALHI (fiché S), Français d’origine algéro-marocaine de 35 ans, assassine son employeur, Hervé CORNARA. Se revendiquant de l’État islamique, il met en scène la première décapitation de l’organisation terroriste sur le territoire français. Dans un second temps, il tente de faire exploser une usine Air products classée Seveso à Saint-Quentin-Falavier avant d’être maîtrisé par un pompier. Il se suicide dans sa cellule le 22 décembre 2015.
  4. Du vendredi 13 novembre au mercredi 18 novembre 2015 – Une dizaine de djihadistes, organisés en 3 commandos et se revendiquant de l’État islamique, attaquent le Stade de France à Saint-Denis et le Théâtre du Bataclan dans le XIe arrondissement de Paris. Équipés de gilets explosifs, ils déclenchent une fusillade meurtrière dans des bars et restaurants parisiens avant de pénétrer dans le Bataclan. 130 personnes sont tuées dont 90 dans le Bataclan où se tenait un concert. Tous les terroristes périssent - 3 sont abattus par les forces de police, les autres se font exploser – à l’exception de Salah ABDESLAM qui prend la fuite et Abdelhamid ABAAOUD, le chef de l’opération. Repéré dans un appartement de Saint-Denis quelques jours plus tard, ce dernier est tué avec deux complices au cours d’un assaut mené par le RAID et la BRI le 18 novembre. ABAAOUD était en train de préparer un deuxième attentat visant La Défense. ABDESLAM est arrêté en Belgique le 18 mars 2016.

​**********

​​2016

  1. Lundi 13 juin 2016 – Larossi ABBALLA, un djihadiste français de 25 ans se revendiquant de l’État islamique, tue à l’arme blanche un policier qui rentrait chez lui à Magnanville. Pénétrant dans le domicile de la victime, il égorge sa compagne avant d’être abattu par le RAID.
  2. Jeudi 14 juillet 2016 – Mohamed LAHOUAIEJ-BOUHLEL, un djihadiste tunisien de 31 ans, fonce avec un camion-bélier sur la Promenade des Anglais de Nice à l’issue du feu d’artifice. Il parcourt 1,7 km tuant 86 personnes et blessant plusieurs centaines d’autres avant d’être abattu par la police.
  3. Mardi 26 juillet 2016 – Adel KERMICHE et Abdel MALIK-PETITJEAN, deux djihadistes de 19 ans, égorgent le Père Jacques HAMEL, 86 ans, durant la messe en l’église Saint-Étienne de Saint-Étienne-du-Rouvray. Ils sont abattus par la police.

​**********

2017

  1. Vendredi 3 février 2017 - Abdallah EL-HAMAHMY, un Égyptien de 29 ans, attaque à la machette et au cri « Allahu akbar ! » une patrouille de l’opération Sentinelle dans la galerie marchande du Carrousel du Louvre. Il blesse un militaire avant d’être blessé à son tour. Il est capturé vivant.
  2. Samedi 18 mars 2017 - Ziyed BEN BELGALCEM, un Français de 39 ans, attaque dans l’aéroport d’Orly une patrouille de l’opération Sentinelle. Armé d’un pistolet à grenaille, il parvient à prendre à une militaire son fusil d’assaut, mais est abattu par un autre militaire (réserviste opérationnel). Quelques heures auparavant, il avait blessé un policier au cours d’un contrôle routier à Garches-lès-Gonesse, ouvert le feu dans un bar et voler un véhicule à une automobiliste. Non fiché S mais connu pour de nombreux faits de droit commun, il s’était radicalisé en prison à partir de 2011.
  3. Jeudi 20 avril 2017 - Karim CHEURFI, un Français de 39 ans (dont une douzaine d’années passées en prison pour des faits de droit commun et tentatives d’homicide) fiché S, attaque des policiers sur l’avenue des Champs-Élysées. Armé d’un fusil d’assaut Kalashnikov, il abat un policier, en blesse deux autres avant d’être abattu. Son action est revendiquée par l’État islamique.
  4. Mardi 6 juin 2017 - Farid IKKEN, un Algérien de 40 ans ayant prêté allégeance à l’État islamique, tente de tuer à coup de marteau un policier sur le parvis de Notre-Dame de Paris. Grièvement blessé par un autre policier, il est capturé.
  5. Lundi 19 juin 2017 - Adam Lofti DJAZIRI, un Français de 31 ans fiché S, tente de faire exploser sa voiture sur les Champs-Élysées en percutant à contresens un fourgon de la Gendarmerie mobile. Il ne blesse personne mais se tue dans le choc.
  6. Dimanche 1er octobre 2017 - Ahmed HANACHI, un Tunisien de 29 ans, assassine à l’arme blanche Mauranne HAREL (20 ans) et Laura PAUMIER (21 ans). L’attaque a lieu en gare Saint-Charles de Marseille. L’homme est abattu par un légionnaire (réserviste opérationnel) du 1er REG qui se trouvaient à proximité dans le cadre de l’opération Sentinelle.

​**********

2018

  1. Vendredi 23 mars 2018 - Radouane LADKIM, un Franco-marocain de 26 ans fiché S, vole une voiture à Carcassonne tuant une personne. Il ouvre ensuite le feu sur un groupe de CRS, blessant un policier, avant de se réfugier à Trèbes située à une demi-douzaine de kilomètres. Sur place, il pénètre dans un magasin Super U, prend des otages et tue trois autres personnes - dont le lieutenant-colonel de Gendarmerie Arnaud BELTRAME - avant d’être abattu par le GIGN. Ces attaques sont revendiquées par l’EI.
  2. Samedi 12 mai 2018 - Khamzat AZIMOV, un Franco-tchétchène de 21 ans fiché S, attaque au couteau plusieurs personnes dans une rue du IIe arrondissement de Paris. Il tue un jeune homme de 29 ans et blesse 5 autres personnes avant d’être abattu par un policier. L’attaque est revendiquée par l’EI.

 

AKM AK 47 Kalashnikov. D’origine soviétique, ce fusil d’assaut est l’une des armes les plus utilisées par les terroristes du fait de son faible coût, du grand nombre qui a été produit et de sa facilité d’accès au marché noir

 


En passant par l’Histoire

Sites favoris



IHEDN


Garde nationale


Réserve citoyenne


CAJ


CAJ


Fondation pour l'École


Espérance banlieues

Espérance ruralités

Cap Jeunesse


pucePlan du site puceContact puce

RSS

2016-2018 © Éducation à la Défense et à la Sécurité nationale - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.60