Bandeau
Éducation à la Défense et à la Sécurité nationale
Site non officiel
Descriptif du site
La Beauté du monde
Article mis en ligne le 3 décembre 2020
dernière modification le 12 décembre 2020

par Nghia NGUYEN

Cheyenne CARON (source - Le Dauphiné)

 

Artiste indépendante atypique, Cheyenne-Marie CARON (44 ans) est une cinéaste et une écrivaine française également connue pour ses créations artisanales (parfums, savons, bijoux). Sa production cinématographique accède à une certaine notoriété à partir des années 2010, notamment avec les films Ne nous soumets pas à la tentation (2011), L’Apôtre (2014), Patries (2015) ou La Morsure des Dieux (2016)… Témoignant de la richesse de sa personnalité, ses œuvres ne sont pas des films d’action. Elles privilégient une trame intérieure et intimiste qui interroge des thèmes de société d’un point de vue profond et spirituel qui, souvent, font l’aller-retour entre le Christianisme et l’Islam.

S’étant déjà intéressée à la condition militaire à travers le prisme du couple et de la famille (1), la réalisatrice a pour projet de lancer La Beauté du monde en 2021. Il s’agira d’un film mettant en scène le parcours d’un jeune soldat touché par cette blessure invisible que l’on appelle de nos jours le stress post-traumatique (SPT). Avec le soutien de son capitaine, le blessé s’en sortira et son histoire donnera matière à illustrer la fraternité militaire mais aussi humaine (2).

L’originalité du film tiendra dans un casting constitué de militaires ayant souffert de SPT mais, surtout, dans la volonté de la réalisatrice d’illustrer ce lien unique et si particulier unissant les soldats entre eux. Un don de soi et une relation de confiance si caractéristique du monde des combattants que la société civile ne peut et ne sait pas produire hormis de rares exceptions. Nul doute que La Beauté du monde participera au rayonnement de l’Armée de Terre.

Par les sujets qu’elle choisit de traiter et l’indépendance artistique à laquelle elle s’attache (3) Cheyenne CARON ne peut, cependant, faire valoir les réseaux permettant la réalisation d’un film avec un minimum de moyens. Les soutiens de nos forces armées relevant de divers réseaux (4), et plus particulièrement les « amis de l’Armée de Terre », trouveront donc une occasion particulièrement concrète de se mobiliser pour la cause de nos soldats. Ainsi pourront-ils faire connaître le projet cinématographique et participer à sa nécessaire contribution financière.

__________

  1. Cf. Cheyenne CARON, Le soleil reviendra, 2020.
  2. Cf. La note d’intention de la réalisatrice.
  3. Cf. Elle écrit elle-même ses films.
  4. Cf. IHEDN, réserve citoyenne, associations diverses…

 

Forum
Répondre à cet article

En passant par l’Histoire

Sites favoris



IHEDN


Garde nationale


Réserve citoyenne


CAJ


CAJ


CAJ


Fondation pour l'École


Espérance banlieues

Espérance ruralités

Cap Jeunesse


pucePlan du site puceContact puce

RSS

2016-2021 © Éducation à la Défense et à la Sécurité nationale - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.60