Bandeau
Éducation à la Défense et à la Sécurité nationale
Site non officiel
Descriptif du site
Textes réglementaires
Article mis en ligne le 5 janvier 2017
dernière modification le 20 juin 2021

par Nghia NGUYEN

Sur le site de l’Éducation nationale

 

Dans le Bulletin Officiel de l’Éducation Nationale (BOEN)

Les attentats terroristes de l’année 2015 font entrer notre pays dans l’ère des tueries de masse. Les établissements scolaires sont désormais désignés comme des cibles hautement potentielles. À défaut de pouvoir sanctuariser plus de 66 000 établissements du premier et second degré, la législation accentue à partir de cette date les dispositifs, consignes et recommandations quant à la sécurité et à la mise en défense de la communauté éducative. Dès la rentrée 2016-2017, des exercices sur le scénario de l’ "intrusion armée" dans une école sont imposés dans tous les écoles, collèges et lycées.

Au-delà des précédents protocoles à dimension pédagogique, l’Éducation à la Défense devient donc à partir de 2015 particulièrement concrète dans la vie des établissements scolaires. Des proviseurs, principaux, et directeurs jusqu’aux élèves en passant par les enseignants ainsi que tous les autres acteurs des communautés scolaires, se préparer à l’éventualité d’une tuerie de masse devient un impératif à vivre au quotidien. Si les prises de conscience comme les pratiques évoluent encore trop lentement sur le terrain, les textes réglementaires tentent désormais d’anticiper cette évolution. À partir de 2015, et sous la pression des événements, se met donc en place un cadre appelant à l’émergence d’une véritable culture de défense au sein de l’École.

 

Sur EDUSCOL, le portail d’information et d’accompagnement des professionnels de l’Éducation nationale (mise à jour juin 2021)

Avec le Président Emmanuel MACRON (2017-2022) et son Ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel BLANQUER, l’Éducation à la Défense s’impose davantage dans sa présentation officielle. Les anciennes pages du site de l’EN sont rénovées où apparaissent désormais l’organisation de l’Éducation à la Défense, ses relations avec les programmes scolaires, son articulation avec les cycles, ses dispositifs. Cette clarification est tardive, et elle se réalise sous la pression d’attaques islamistes meurtrières dont la décapitation d’un enseignant sous le quinquennat. C’est également sous ce mandat présidentiel que les menaces d’une guerre civile (cf. le thème du séparatisme) et d’un conflit extérieur de haute intensité sont intégrées dans la stratégie nationale.

Prévention de la délinquance et de l’islamisme


En passant par l’Histoire

Sites favoris



IHEDN


Garde nationale


Réserve citoyenne


CAJ


CAJ


CAJ


Fondation pour l'École


Espérance banlieues

Espérance ruralités

Cap Jeunesse


pucePlan du site puceContact puce

RSS

2016-2021 © Éducation à la Défense et à la Sécurité nationale - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.60