Bandeau
Éducation à la Défense et à la Sécurité nationale
Site non officiel
Descriptif du site
La Maison du Combattant et du Citoyen de Combs-la-Ville
Article mis en ligne le 21 juillet 2017
dernière modification le 23 juillet 2017

par Nghia NGUYEN

 

La Maison du Combattant et du Citoyen (MCC) de Combs-la-Ville (Seine-et-Marne) est une association née en 2005 de la rencontre de trois autres associations : l’Amicale des Anciens Combattants (AAC), l’Association Républicaine des Anciens Combattants (ARAC) et la Fédération Nationale des Anciens Combattants en Algérie (FNACA). Sa vocation est de promouvoir au sein de la commune l’Histoire et ses relations avec la Défense nationale, mais aussi de témoigner de la Mémoire des anciens combattants.

La paternité du projet revient à Jean-Louis LARCADE (1937-2005) (1), qui - soutenu par le député-maire Guy GEOFFROY – parvint à installer les locaux de la MCC dans la maison des associations de La Clavelière. Premier président de la MCC, M. LARCADE est, cependant, emporté par la maladie l’année même où l’association est fondée, un mois avant son inauguration.

Son successeur, le Général (2S) Serge AUZANNEAU, fait de la MCC une association dynamique. Chaque année une exposition sur un thème historique ou mémoriel est organisée dans l’enceinte de l’Hôtel de Ville. Des conférences sont organisées sur des sujets historiques et d’actualité dans la perspective d’un enseignement de défense. L’association participe à toutes les grandes commémorations. De 2006 à 2010, un partenariat se créé entre la MCC et les établissements scolaires de la commune, notamment le Lycée Galilée. Les responsables de la MCC interviennent dans les classes, reçoivent collégiens et lycéens dans les expositions, accompagnent les lycéens lors de visite d’unités militaires.

Qui plus est, la MCC dispose d’un atout insoupçonné dès sa création : un fonds de matériels et de documents hors du commun. Collectionneurs passionnés et éclairés, Jean-Louis LARCADE, et son épouse Luce, amènent avec eux une collection exceptionnelle d’équipements et d’objets militaires qui permet à l’association de monter un véritable musée. Pièces d’uniformes, armes, équipements divers, drapeaux et décorations, reconstituent sur plusieurs salles la guerre de 1870, les guerres mondiales et celles de la décolonisation. Vidéos VHS – aujourd’hui introuvables -, DVD, livres et revues, font également de la MCC un espace de travail mis à la disposition des publics scolaires.

L’association est, aujourd’hui, présidée par M. Joseph PERRET. En septembre 2016, elle a quitté La Clavelière pour venir s’installer dans le Parc Arthur Chaussy. Disposant de locaux plus spacieux, son musée s’est agrandi et enrichi. Mme LARCADE – qui a depuis remplacé son mari en tant que conservateur – continue de rechercher uniformes, matériels et documents à titre de dons ou de prêts.

La MCC est une entreprise bénévole qui témoigne du désir de faire vivre l’Histoire et la Mémoire au quotidien ; de partager aussi l’expérience des anciens combattants au plus près des citoyens et des jeunes. Les personnes désirant soutenir l’association et son musée peuvent lui faire un don en prenant contact avec Mme Luce LARCADE.

  1. Né le 25 septembre 1937 à Paris, Jean-Louis LARCADE a combattu en Algérie avant de faire carrière au Département des Affaires militaires du Commissariat à l’Énergie Atomique (CEA). Il prend sa retraite en 1997. Collectionneur passionné, il est aidé dans ses recherches par son épouse Luce qui, elle, était employée au sein de l’Institut Géographique National (IGN). Ils partagèrent durant de longues années le goût de l’Histoire et de sa reconstitution avec précision, rigueur et détail. M. LARCADE était, par ailleurs, un spécialiste de l’Armée impériale allemande et auteur de plusieurs ouvrages sur ce sujet.

__________

Bibliographie

  • LARCADE (Jean-Louis), Casques à pointe et coiffures prestigieuses de l’Armée allemande (1842-1918). Troupes à pied, T 1, Éditions Jacques Grancher, 1983, 160 p.
  • LARCADE (Jean-Louis), Casques à pointe et coiffures prestigieuses de l’Armée allemande (1842-1918). Troupes à cheval, T 2, Éditions Jacques Grancher, 1983, 197 p.
  • LARCADE (Jean-Louis), A7V Sturmpanzerwagen, De Bello, Rueil-Malmaison, 1998, 80 p.
  • LARCADE (Jean-Louis), Deutsche Sturmtruppen. Les troupes d’assaut allemandes (1914-1918), Éditions des Argonautes, 2002, 138 p.
  • LARCADE (Jean-Louis), Zouaves et Tirailleurs. Les régiments de marche et les régiments mixtes, vol. 1, Éditions des Argonautes, 2000, 318 p.

 

Mme Luce LARCADE (juillet 2017)

 


En passant par l’Histoire

Sites favoris



IHEDN


Garde nationale


Réserve citoyenne


CAJ


CAJ


Fondation pour l'École


Espérance banlieues

Espérance ruralités

Cap Jeunesse


pucePlan du site puceContact puce

RSS

2016-2019 © Éducation à la Défense et à la Sécurité nationale - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.60