Bandeau
Éducation à la Défense et à la Sécurité nationale
Site non officiel
Descriptif du site
Colis de Noël pour les soldats (2009)

Cet article est un compte rendu écrit en novembre 2009.

Article mis en ligne le 9 février 2017
dernière modification le 27 août 2017

par Nghia NGUYEN

 

L’association Solidarité Défense

Chaque année l’association Solidarité Défense présidée par l’Amiral (2S) Jacques LANXADE organise au mois de novembre une confection de colis de Noël pour les troupes engagées en OPEX. Association civile contrairement à d’autres structures comme « Terre fraternité » du Général d’Armée (2S) Bernard THORETTE (1), Solidarité Défense exprime au travers de ce genre de manifestation ce que devrait être la nature profonde du lien entre le pays et son Armée. À savoir que l’initiative de la solidarité à l’égard de nos soldats ne doit pas provenir l’Armée elle-même mais, avant tout, de la société civile.

Depuis plusieurs années, Solidarité Défense s’est ainsi rapprochée de l’Éducation nationale avec laquelle elle a noué un partenariat mettant en place une opération « Dessins de Noël pour les soldats ». Réalisée annuellement avec les écoles primaires, l’initiative rassemble des milliers de dessins qui sont, ensuite, glissés dans les colis destinés aux soldats en OPEX. Cette initiative ne dépasse cependant pas l’enseignement primaire et reste peu connue - voire non relayée - dans l’enseignement secondaire. Or chaque année, l’association manque de bénévoles pour confectionner des milliers de cartons à l’approche de Noël.

Les choses commencent cependant à changer. En 2008, un collège avait déjà fait intervenir une classe de 3e pour venir en aide à l’association. Cette année, ce fut au tour du Lycée Galilée de Combs-la-Ville de soutenir l’opération. 60 élèves de deux classes de 2nde et 6 accompagnateurs sont ainsi venus - ce lundi 16 novembre 2009 - accomplir un geste de solidarité, de civisme et de patriotisme, dont on peut espérer qu’il montrera la voie à d’autres lycées et collèges de la région parisienne.

Des colis de Noël pour les soldats

Tôt réveillés pour être sur le départ dès 7.00 et affronter les embouteillages franciliens, les lycéens de Galilée ont été accueillis dès 9.15 par le Général Henri-Bernard BULIT, Secrétaire général de Solidarité Défense, et par le Général Bruno BRITSCH, ancien Secrétaire général de l’association, qui tenait pour l’occasion le rôle de guide et de conférencier pour la visite du Musée des Invalides. Les élèves furent, dès leur arrivée, divisés en deux groupes, le premier étant affecté à la confection des colis dans la Salle des Colonnes ; le second effectuant un circuit de visite dans le musée. À l’issue du déjeuner - dans les salles à manger de l’hôpital des Invalides - les groupes furent inversés.

Concernant la confection des colis, les lycéens furent répartis en six équipes immédiatement encadrées par les bénévoles. Cette année, le colis se composait d’un sac à dos dans lequel était ajouté un vêtement de pluie de type K-Way, des chocolats, une carte de téléphone, des cartes de voeux à envoyer, un dessin d’enfant et un message du Président de la République. Vingt sacs à dos constituaient un carton, immédiatement refermé, étiquetté, mis sur palette, et embarqué dans un camion à destination de l’aéroport Charles-de-Gaulle.

Le dynamisme, la célérité et le sérieux des lycéens, visiblement conscients du sens et de la portée de leur action, entraîna une interruption des chaînes de confection le matin, durant vingt minutes, faute de cartons suffisants… D’aucuns parmi les plus sportifs donnèrent même un coup de main l’après-midi pour charger les cartons dans le camion. Des cartons dont les élèves ne manquèrent pas de remarquer les destinations : Kosovo, Tadjikistan, Afghanistan… Opérations PAMIR, Épidote, Héraclès… Quand bien même furent-ils préparés dès le mois de septembre par l’enseignement de Défense, c’est toute une géographie de nos Théâtres d’Opérations Extérieurs (TOE) qu’ils perçurent concrètement devant ces piles de cartons.

Activité plus pédagogique, la visite du département des « Armures et armes anciennes » – le matin pour la 2nde 4, l’après-midi pour la 2nde 1 – avait pour objectif de mettre les élèves en contact avec le Moyen-Âge : une période historique que l’année de Seconde aborde pour la dernière fois dans leur scolarité.

L’Armée, qui ne fut pas insensible à cette démonstration de solidarité et de patriotisme, vint remercier et féliciter les lycéens en les personnes du Général d’Armée Elrick IRASTORZA, Chef d’État-major de l’Armée de Terre (CEMAT), et du Général d’Armée (2S) Bruno CUCHE, Gouverneur des Invalides. Impressionnés par le dynamisme des lycéens, leurs aînés de Solidarité Défense ne tarirent pas non plus d’éloges à leur endroit. Ils furent, ainsi, très chaleureusement remerciés par l’Amiral LANXADE et le Général BULIT, et une photographie de groupe autour du Général CUCHE clôtura cette belle journée.

__________

  1. « Terre fraternité » est une association davantage orientée vers l’aide aux blessés et aux vétérans. Elle vient en soutien à un autre organisme spécifiquement militaire qui s’occupe du suivi médical, psychologique et matériel des blessés : la Cellule d’Aide aux Blessés de l’Armée de Terre (CABAT). Si les autres armées (Air et Marine) disposent aussi de leur organisme d’accompagnement, la CABAT reste la plus importante eu égard au nombre de morts et de blessés essentiellement issus des rangs de l’Armée de Terre.

 


En passant par l’Histoire

Sites favoris



IHEDN


Garde nationale


Réserve citoyenne


CAJ


CAJ


Fondation pour l'École


Espérance banlieues

Espérance ruralités

Cap Jeunesse


pucePlan du site puceContact puce

RSS

2016-2019 © Éducation à la Défense et à la Sécurité nationale - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.60